Le vignoble

Cépages, terroirs et un peu de géologie

Le climat méditerranéen avec ses excès, longues périodes de sécheresse, orages et vents forts, caractérise notre région où les pluies oscillent entre 500 et 750 mm. L’Appellation Saint-Chinian, née en 1982, s’étend sur 20 villages qui gravitent autour de Saint-Chinian : pas d’homogénéité de terroir sur cette appellation au contact des terrains primaires de la bordure cévenole et des calcaires et argiles plus récentes. En résumé au Nord des schistes, au Sud des argiles, des calcaires, des grés…Nous sommes sur la partie sud.

Entre 210 et 300m d’altitude, le vignoble est aujourd’hui constitué de 16 ha entrecoupés de garrigues, de pinèdes et d’oliviers, accrochés aux versants d’un vallon ou exposés au soleil et aux vents d’un plateau calcaire. La géologie très complexe du chaînon de Saint-Chinian se retrouve sur le domaine où l’on a une mosaïque de terroirs et des paysages exceptionnels modelés par les générations précédentes et entretenus aujourd’hui avec passion.

“ Nos cuvées vont se décliner en fonction de ces terroirs forts aux accents méditerranéens. ”

 

Nos cépages

Rouge AOC Saint-Chinian

Syrah-Grenache : aux expressions différentes suivant les terroirs.
Mourvèdre : cépage tardif qui murit lentement, il occupe une place importante sur le domaine où il est planté en terrasses exposées sud-est, aménagées sur des coteaux escarpés. Vignes de 13 à 30 ans.
Cinsault : fin et rond, intéressant aussi bien en Rouge qu’en Rosé.
Carignan : fruité et d’une grande finesse sur calcaire, plus vif sur les argiles. Vignes de 60 à 110 ans passés.

Rouge IGP* Pays d’Oc

Cabernet Franc : planté en 1988 et en 2014 dans les sols plus profonds et frais du Trias où il trouve presque tous les ans l’humidité nécessaire à son équilibre.

Blanc AOC Saint-Chinian

La curiosité nous a amenés à planter ensemble en 1993 sur un plateau calcaire de nombreux cépages : Grenache Blanc, Roussanne, Marsanne, Bourboulenc, Viognier.
Clairette : depuis 2010 renforçant la place des cépages tardifs.

Blanc IGP Pays d’Oc

En 2010, sur un très beau terroir calcaire, nous avons acheté une vigne largement centenaire qui était vouée à l’arrachage : témoin du passé viticole languedocien dans sa meilleure expression, complantée avec une multitude de cépages dont le Terret.
Terret : tardif, très résistant à la sécheresse.
Grenache Gris : vif et minéral. Cépages languedociens plantés en Terroir AOC, très vieux gobelets.

Densité de plantation du vignoble : 3500/5000 pieds
Mode de taille : Gobelet – Cordon de Royat.

*IGP : indication d’origine protégée

Terroirs

Au pied des barres rocheuses, coteaux argilo-calcaires, sols ocre-rouge et fortes pentes. Le Mourvèdre y est planté en terrasses. Grenache Carignan et Cinsault de la cuvée Côte d’Arbo s’accrochent aux coteaux.

Plateaux calcaires, sols pierreux, terroir de prédilection de la Syrah, du Grenache et du Carignan qui s’exprime ici avec de la finesse. Les vignes sont enracinées en profondeur et résistent bien à la sécheresse. On y trouve aussi nos cépages blancs.

Dans le vallon, on trouve différents sols, dont le terroir particulier et plus tardif des marnes bariolées du Trias qui apporte de la fraîcheur dans les vins. Une Syrah est plantée sur les premières pentes (cuvée Côte d’Arbo). Le Cabernet Franc lui est implanté dans les sols les plus profonds classés en IGP.

En savoir plus : un peu de géologie

Pour les passionnés, un petit aperçu de la carte géologique, avec une coupe du « chaînon de Saint-Chinian » bien connu des géologues et des étudiants pour sa complexité !

( C7e / C7c / T-trias / T10 / L2)

« Les barres calcaires et marnes du Maastrichtien du Crétacé côtoient les dolomies du jurassique inférieur (Hettangien) et les marnes bariolées du Trias. L’ensemble du Trias et plus particulièrement les argiles du Trias supérieurs très plastiques a servi de niveau de décollement lors de la tectonique tangentielle du Chaînon de Saint-Chinian et s’injecte souvent dans des contacts anormaux ! » *Département des arts graphiques du B.R.G.M

 

“ Voilà, on comprend la diversité de Saint-Chinian ! ”